Ayant pour objectif concomitant de lutter contre l’isolement des personnes âgées en proposant des activités ludiques choisies avec la participation des usagers tout en permettant de renforcer le lien social entre les séniors de la commune, le café klatsh permet à tous de passer une bonne après-midi de détente dans la joie et la bonne humeur.

I) Les modalités

Les cafés klatsh sont placés sous la tutelle de l’adjointe aux personnes âgées et sont organisés par un conseiller municipal délégué attitré qui s’occupe de la gestion de l’animation et assure la présence des moyens logistiques nécessaires.

Les cafés klatsh permettent aux participants de se regrouper et de passer un après-midi par mois de pure convivialité. Autour d’une part de gâteau et d’un bon café, les participants peuvent se détendre ou effectuer de nombreuses activités : jeux de société, discussion, travaux manuels, lecture.

II) Le fonctionnement

Les cafés klatsh sont ouverts à tous les séniors âgés de plus de 70 ans.

Une fois par mois, les séances se déroulent dans le foyer de Petit-Ebersviller cité avec un local municipal, mis à disposition pour l’occasion. Le groupe varie de vingt à trente personnes. L’activité est gratuite et libre d’accès, il n’y a pas de dossier d’inscription ni de formalités administratives.

Le matériel utilisé durant les cafés klatsh est fourni par la municipalité. Tout comme les gâteaux et les cafés et autres boissons non alcoolisées. Bien entendu, l’accès au café est gratuit.

III) Informations générales

Les séances regroupent en moyenne 20 à 30 participants. Le concept du café klatsh plaît beaucoup car les usagers sont impliqués et bénéficient d’un dispositif qui permet de rompre la solitude et l’isolement des habitants en leur permettant de souder les liens entre eux, grâce à l’organisation en commun d’activités.  

Les cafés klatsh existent depuis de nombreuses années. Avec le temps, les animations s’étoffent et se diversifient. Les participants nouent des liens et c’est avec plaisir qu’ils se retrouvent.

Dès lors, une réflexion est actuellement menée entre les élus pour réfléchir sur des ajustements qui permettraient d’intensifier la fréquence de ces cafés klatsh en y rajoutant éventuellement le concept de thé dansant.

Un rapprochement avec la jeunesse de la commune permettra également aux séniors de nouer des liens intergénérationnels.